Vive le multi-âge et que vive plus le multi-âge !

Un article de Bernard Collot, enseignant et initiateur du concept d' »école du 3e type ».

Si depuis quarante ans nous n’avons pas réussi à enrayer la suppression des classes uniques (tout au moins pas encore !) par contre nous avons gagné sur un plan : tous les projets alternatifs sont résolument multi-âges ! Tous ceux qui le vivent chantent ses louanges. Toute la nouvelle génération d’éducateurs (mais pas tous les enseignants) est convaincue de sa nécessité.

Reste à mieux convaincre les mouvements pédagogiques ou syndicaux parce que si dans l’école publique le multi-âge est difficile à trouver, ces mouvements constituent une force qui pourrait mettre le multi-âge comme priorité dans leurs revendications auprès des institutions. Certes, s’ils sont encore un peu frileux, leurs oreilles commencent à se dresser et des syndicats comme le SNUipp qui n’ont pas la réputation d’être gauchistes m’invitent même à en parler dans leurs stages ou manifestations. Si les mouvements pédagogiques, ou tout au moins leurs institutions, ne considèrent pas encore le multi-âge comme une condition indispensable à réclamer, de plus en plus nombreux de leurs adhérents aspirent à pouvoir le vivre et le faire vivre aux enfants.

Lire la suite de l’article sur son blog de Bernard Collot

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account