Jeux coopératifs, tous gagnants!

La coopération fait partie des valeurs et des principes de l’éducation à la paix. Les jeux coopératifs favorisent la participation, stimulent la créativité, renforcent la relation à l’autre, le respect et la reconnaissance des compétences de chacun. Ce n’est pas une simple addition mais une multiplication des idées, des talents. « Ensemble, nous sommes plus forts. »

Les jeux coopératifs, c’est aussi un apprentissage informel de ces valeurs humaines : « C’est en faisant qu’on apprend. » On peut varier à l’infini, inventer ses propres jeux coopératifs….
On peut jouer ensemble à tout âge, lien intergénérationnel renforcé.
Jouer à l’intérieur comme à l’extérieur, faire varier le nombre de participants.
A la fin du jeu, prendre un temps pour exprimer et écouter le vécu de chacun : le débriefing.
Ces jeux font vivre des émotions intenses et variées : Etait-ce facile, difficile ? Comment t’es-tu senti ? Qu’as-tu aimé, préféré ?

Quelques idées de jeux coopératifs à faire en famille, entre amis… ainsi que des sites ressources (en bas de page ) :

1) Transformer un jeu de compétition en jeu coopératif : Les petits chevaux.
Tous les chevaux regroupés au centre doivent rejoindre leur pré avant l’orage.
3 joueurs ayant chacun 2 chevaux à rentrer.
L’orage est symbolisé par un pion bleu ou un petit nuage en carton. Placé au départ devant l’escalier de 6 cases. A chaque fois qu’un joueur fait un double, le nuage avance d’une case.
L’équipe gagne si les 6 chevaux sont dans leur enclos avant que le nuage soit à la case 6.
Chaque joueur lance 2 dés, pas besoin de 6 pour commencer. Il peut choisir de partir vers la droite ou la gauche. Il n’est pas possible de dépasser le nuage tant qu’il n’est pas sur la case 1.
Pour faire entrer son cheval, il faut arriver exactement sur la case arrivée de sa couleur.
Possibilité d’entraide, don ou partage des points de chaque dé pour faire avancer le cheval d’un partenaire. Discussion pour la meilleure stratégie.
On ne peut pas aller sur une case occupée par un cheval, ni le dépasser.

2) Jeu surprise : Les pingouins (variante des chaises musicales)
Objectifs : Elaborer des stratégies, s’entraider, contact avec l’autre.
Tous sont des pingouins qui nagent dans l’eau (espace limité). Il y a quelques icebergs (feuilles de papier journal). On écoute un morceau de musique et chacun évolue dans l’espace. La musique s’arrête, les pingouins rejoignent les icebergs. Le tour suivant, on replie la feuille en 2, en 4, on l’enlève, à la fin il ne reste qu’un iceberg où tous doivent monter.

3) Jeu d’observation : les Lego
Objectifs : Observer, élaborer des stratégies
Construire une forme particulière à l’aide de 5 à 8 briques Lego. Le groupe a 3 mn pour observer la forme et décider comment il va exécuter la tâche. Les Lego sont éparpillés dans un cercle d’environ 5 m de diamètre. Un seul participant se trouve au centre du cercle, les yeux bandés tandis que les autres sont à l’extérieur et ne peuvent pas parler . Le joueur au centre, doit trouver tous les Lego et les assembler exactement comme le modèle. Le jeu peut se faire en plusieurs fois avec différents participants.

4) Jeu d’obstacles : Le parcours
Objectifs : Développer des qualités physiques, des stratégies, entraide,
Réaliser une course d’obstacles naturels ou artificiels (chaises, bancs, table).
Réussir ensemble en respectant les règles imposées. (Yeux bandés, avec une seule main, en se tenant par le bras, en tenant une balle entre 2 participants …..)

5) Jeu de communication non verbale : La cuisine silencieuse
Objectifs : Découvrir que parler n’est pas le seul moyen de communiquer.
Organiser la préparation du repas sans un mot, sans écrire ….
Inventer d’autres moyens, mime, geste …

6) Jeu actif : Flamants roses et pingouins
Objectifs : Se déplacer de façon variée, changer de rôle, attrapeur /attrapé
Un flamant rose se déplace en marchant lentement et en levant haut les pieds et en battant lentement des ailes (les bras). Les autres sont des pingouins : ils marchent rapidement à petits pas, les bras serrés le long du corps.Le flamant rose doit toucher les pingouins pour qu’ils deviennent flamants roses à leur tour. Lorsque tous les pingouins sont devenus flamants roses, le dernier devient le « chasseur » et touche les flamants roses pour qu’ils deviennent pingouins.

7) Jeu de poursuite : Le serpent et la grenouille
Objectifs : se déplacer dans l’espace, apprendre à anticiper, élaborer des stratégies d’équipe.
Former un cercle en se tenant par la main. Une personne lâche la main de la personne à sa droite et devient la tête du serpent.La dernière personne devient la grenouille. La tête du serpent tente d’attraper la grenouille en la touchant. Lorsque le serpent touche la grenouille, la grenouille se place devant le serpent et prend sa place. La dernière devient grenouille.

8) Jeu d’observation : le jeu des couleurs
Objectifs : Observer et reconnaitre différentes couleurs. Apprivoiser le contact avec les autres.
Dans un espace délimité à l’avance, les participants se déplacent en marchant. Nommez la couleur d’un vêtement que porte une personne du groupe. Tous les participants doivent toucher une personne portant un vêtement de la même couleur.

9) Jeu calme : Dominos
Objectifs : Faire connaissance, apprivoiser le contact avec l’autre.
Comme aux dominos : on s’aligne avec le suivant qui a quelque chose de commun avec soi. (Vêtement de même couleur, goût commun).
A chaque fois le joueur explique son choix. En savoir plus

Pour aller plus loin

Jeux de coopération, dossier de Graine de Paix (en PDF)
Dossier jeux coopératifs, site de l’Académie de Poitiers
Jeux de coopération de la maternelle au cycle 3, site de l’Académie de Bordeaux (en PDF)
Fichier Jeux coopératifs, dossier de l’OCCE (en PDF)
Les jeux coopératifs, dossier du réseau Ecole et Nature (en PDF)
Des jeux coopératifs pour bâtir la paix, dossier des Francas (en PDF)
Jeux de coopération, livre de l’Université de la paix
Jeux coopératifs pour bâtir la paix M.Mashede, Ed. Chronique Sociale
Pour une éducation à la non-violence J.Gerber, Ed. Chronique sociale
Je coopère, je m’amuse de C. Fortin, Ed.Chenelière
Graines de paix
Pas de coté
Jeux de Nim
Office central de la coopération à l’école
Non violence Actualité
Université de la Paix

Merci à Catherine Doppler et Antonella Verdiani pour leur contribution à cet article.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account