Les jeunes du Club Dynamique inventent leur propre école

Notre société change, à un rythme qui semble s’accélérer toujours plus. La démocratisation des outils numériques transforment les pratiques de production et de partage du savoir (TED, Khan Academy, tutoriaux DIY, Skype, etc.), impactent les échanges de biens et de services (Ebay, Linux, Airbnb, etc.) et même la production de biens par la fabrication d’objets par impression 3D. En répercutions de cette évolution sociétale, les économistes de l’Université d’Oxford prédisent que la moitié des emplois actuels auront disparût d’ici 20 ans. Ce genre d’annonce peut laisser présager des scénarios d’avenir plutôt inquiétants, notamment un accroissement dramatique des inégalités, La révolution numérique peut cependant être perçue comme une opportunité. En tant que révolution avant tout anthropologique, elle pourrait s’accompagner d’une évolution des consciences, si nos efforts et notre volonté l’orientaient en sens. Un nombre croissant d’individus et d’organisation valorisent dorénavant la créativité, la coopération altruiste et l’avancement social, le tout catalysé par des structures horizontales, démocratiques et humaines.

Les jeunes ont soif d’apprendre autrement

Comment peut-on outiller les jeunes pour grandir et s’épanouir dans ce monde changeant et incertain ? Les experts mondiaux en éducation du sommet WISE prédisent la fin des « programmes scolaires » en 2030, laissant place à des chemins d’apprentissage individualisés, et des adultes en posture de facilitateurs (horizontalité) plutôt que de « sachants » (verticalité). Nos expériences et nos recherches ont mis en valeur la pertinence d’un modèle d’apprentissage basé sur le questionnement et la conduite de projets ancrés dans le monde réel. « On est tous nés chercheurs », c’est donc en laissant libre cours à la curiosité naturelle et la soif d’apprendre, en accompagnant les jeunes dans leurs propres quêtes d’apprentissage individuelles, que nous pouvons les aider à se réaliser pleinement. Ils développeront ainsi des compétences transversales indispensables à tout adulte épanoui : indépendance, responsabilité, gestion des tâches et du temps, sens critique, esprit de synthèse. En citoyen d’aujourd’hui (et de demain), ils participeront activement et consciemment à la co-création de nouvelles solutions pour résoudre les défis du 21e siècle. Ce seront alors des besoins réels qui stimuleront leur motivation intrinsèque, et qui donneront du sens à l’acquisition et le partage de savoirs et de compétences.

Des projets fous? Nous les aiderons à les réaliser !

Pour comprendre concrètement ce à quoi pourraient ressembler les activités du Club Dynamique, rêvons ensemble de projets sur lesquels nous pourrions accompagner que les jeunes, comme par exemple la création d’une Ecole Dynamique (la description complète de ce projet est disponible sur ce lien). On peut aussi penser des défis a priori irréalistes, tels la construction d’une caravelle comme au XVIème siècle pour faire un tour de la Méditerranée. On peut imaginer comment ce projet, d’une haute exigence et complexité, peut stimuler l’enthousiasme des jeunes et les ouvrir à un large champs de compétences (esprit d’initiative, prise de conscience de ses capacités, confort avec l’incertitude, mobilisation de l’intelligence collective, etc.) et de connaissances (histoire des grandes explorations, physique et ingénierie de construction, géographie, météorologie et navigation, langues des pays du bassin, actualité géopolitique de la région, biologie marine, culture et anthropologie, etc.). Un univers infini de possibilités s’ouvre ainsi à eux.

Nous démarrerons nos activités dès janvier 2015 avec un premier projet : Et si des jeunes inventaient une école?

Imaginons que des groupes de jeunes se forment pour inventer l’école de leurs rêves. A quoi cela ressemblerait-il ? À l’heure où des débats passionnés animent les adultes au sujet de l’école d’aujourd’hui et de demain, il nous paraît indispensable donner la parole aux premiers concernés : les jeunes. Ils vont pouvoir, un peu partout en France, traiter eux-mêmes ce sujet. Cette initiative s’inspire du projet britannique The School I’d Like: Children and Young People’s Reflections on an Education for the 21st Century.

Des cercles de discussion, composés d’une quinzaine de jeunes de 10 à 20 ans et de quelques adultes, se réuniront à plusieurs reprises. Au fil des sessions, ils mèneront une réflexion portant sur les objectifs, les méthodes, et les formes possibles d’apprentissage. Afin de faciliter l’émulation et de convenir à tous les âges, les outils d’animation s’y voudront interactifs et collaboratifs. Les idées et productions des jeunes participants seront publiées en ligne, dans le but de partager leur vision sur l’éducation du 21e siècle avec le plus grand nombre.

Certains volontaires ont commencé s’organiser au sein de plusieurs villes (Paris, Tours, Bordeaux…), pour un déroulement des sessions aux mois de janvier et février.
Si vous souhaitez prendre part à un groupe, ou mettre en place l’événement dans votre localité, contactez-nous à cette adresse info@club-dynamique.org
Si tu as entre 10 et 20 ans, que tu as des idées, des propositions, ou juste envie d’échanger à ce sujet, la participation est libre : il suffit de renseigner sur ce doodle les moments de disponibilités en janvier et février (à 18h les jours de semaine, à 14h les samedi / dimanche). Nous aimerions faire relayer les propositions des jeunes par divers médias.

Toutes les contributions et les énergies sont les bienvenues et, par avance, nous vous en remercions.

Amélia et Ramïn
http://www.club-dynamique.org/

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account