Priorité à une école de vie

Le Printemps de l’Éducation est partenaire du livre « Et nous vivrons des jours heureux » dans lequel 100 auteurs proposent 120 actions pour résister et créer (Actes Sud). La mesure intitulée « Priorité à une école de vie » a été rédigée par Isabelle Peloux et Antonella Verdiani.

En primaire et en maternelle sont créées de plus en plus d’écoles hors contrat, répondant à une inquiétude grandissante des parents qui ne trouvent pas dans le système classique les réponses à leurs besoins de lien, de sens et de confiance pour l’éducation de leurs enfants.

Au collège, les adolescents se plaignent souvent de s’ennuyer, d’apprendre des leçons sans en com- prendre le sens, juste pour avoir des notes. Le taux de décrochage est en constante  augmentation.

La violence scolaire est très importante : violences entre les personnes, violences de la compétition, violences sociales, manque de formation des personnels, apprentissages uniquement basés sur l’accumulation de savoirs. Les démissions et burn-out du personnel de l’Éducation nationale sont en augmentation importante, souffrant d’une hiérarchie pesante et déshumanisée, victime d’un sentiment  d’abandon.

Le corps humain et la dimension du rapport à la terre sont souvent inexistants. Or l’école doit être en lien avec le vivant.

Lire la suite sur le site #LesJoursHeureux

Plus d’infos …

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account